Le « bar gaming » va dépoussiérer le bistrot à papa, et les vieux pubs anglais. Le « bar gaming » s’adresse à un public jeune et passionné de jeux vidéo. C’est un bar ou l’on va accessoirement boire, mais surtout, surtout, surtout, jouer.

Les « bars gaming » ont fleuri ces dernières années en France, grâce à un marché en constant renouvellement, celui des jeux vidéo (les dernières tendances sont la réalité virtuelle ou les jeux de pari en ligne), et un public de passionnés qui a du temps libre.

Ils ne proposent pas que le jeu « seul ». Ils offrent de nombreuses animations autour (jeu en réseau, tournois…) et proposent aussi des jeux à la vente et divers produits dérivés. C’est donc davantage un univers de rêve, d’échanges et de rencontres potentielles pour les passionnés du jeu vidéo. Une catégorie particulière mais très prisée des bars gaming est le bar rétro-gaming, qui organise démonstrations et compétitions de jeux anciens.

Le bar gaming peut être un magasin indépendant, ou passer par un réseau de franchise. Les plus connus sont « Jeux Vidéo and Co », « Micromania », et pour les jeux de sport, « Meltdown ».

Les bars gaming auront généralement, mais pas forcement, des boissons et des produits alimentaires à consommer sur place. Le cas échéant, ils sont soumis à la législation sur la vente d’alcool, avec interdiction de vente aux mineurs.
La plupart des bars gaming offrent, avec seulement le paiement d’un verre, la possibilité de jouer gratuitement, en mode solo ou multi-joueurs, à de nombreux jeux, dont le choix est constamment renouvelé. Autant dire que leur succès est assuré !